7 types d’objections : comment les gérer?

Les 7 types d’objections courantes et comment les gérer :

L’objection de prix: Le client trouve que le prix est trop élevé. Pour gérer cette objection, vous pouvez essayer de mettre en avant la valeur que votre produit ou service apporte et comment il peut aider le client à atteindre ses objectifs. Vous pouvez également essayer de proposer une option de paiement échelonné ou une réduction temporaire.

Exemple: “Je comprends que le prix peut sembler élevé, mais notre service vous permettra d’économiser temps et argent à long terme grâce à notre efficacité. De plus, nous proposons des paiements échelonnés qui peuvent vous aider à gérer votre budget. Pensez-vous que cela pourrait vous aider?”

L’objection de manque de temps: Le client pense qu’il n’a pas le temps de s’occuper de votre produit ou service. Pour gérer cette objection, vous pouvez mettre en avant la rapidité et la facilité d’utilisation de votre produit ou service, ou proposer une solution qui prend moins de temps.

Exemple: “Je comprends que vous avez beaucoup de choses à faire, mais notre service est très facile à utiliser et vous fera gagner du temps sur d’autres tâches. De plus, nous proposons également des options de maintenance qui peuvent vous faire gagner encore plus de temps. Pourriez-vous consacrer un peu de temps pour en savoir plus sur cette solution?”

L’objection de manque d’argent: Le client pense qu’il n’a pas les moyens de payer pour votre produit ou service. Pour gérer cette objection, vous pouvez essayer de proposer des options de paiement échelonné ou de crédit, ou mettre en avant les économies à long terme que votre produit ou service peut apporter.

Exemple: “Je comprends que vous avez peut-être des soucis de budget pour le moment. Cependant, notre produit vous permettra d’économiser de l’argent à long terme grâce à sa durabilité et son efficacité. Nous proposons également des options de paiement échelonné pour vous aider à gérer votre budget. Pourriez-vous envisager cette option?”

L’objection de manque de besoin: Le client ne voit pas l’utilité de votre produit ou service pour lui. Pour gérer cette objection, vous pouvez essayer de montrer comment votre produit ou service peut répondre à un besoin ou un problème spécifique que le client a.

Exemple:

Demandez au client de décrire précisément son besoin actuel et comment il est satisfait. Cela vous permettra de comprendre pourquoi il pense ne pas avoir besoin de ce que vous proposez.

  1. Faites valoir les avantages de votre offre et comment ils peuvent répondre à des besoins futurs ou améliorer la situation actuelle du client.
  2. Utilisez des exemples de clients qui ont eu des problèmes similaires et ont trouvé des solutions grâce à votre produit ou service.
  3. Offrez une période d’essai ou une garantie de satisfaction pour permettre au client de tester votre offre sans risque.
  4. Si le client insiste sur le fait qu’il n’a pas besoin de votre offre, demandez-lui s’il serait intéressé par d’autres produits ou services que vous pourriez proposer. Vous pourriez être en mesure de lui proposer quelque chose de différent qui répondra à ses besoins.
  5. L’objection de qualité: Le client a des doutes sur la qualité de votre produit ou service. Pour gérer cette objection, vous pouvez mettre en avant les certifications et les garanties que vous offrez, ainsi que les témoignages de clients satisfaits.

Exemple: “Je comprends que vous avez peut-être des doutes sur la qualité de notre produit. Cependant, nous avons obtenu de nombreuses certifications de qualité et nous offrons une garantie de satisfaction à 100%. De plus, de nombreux de nos clients sont très satisfaits de notre produit et nous ont donné de bons avis. Pouvons-nous vous montrer ces témoignages?”

L’objection de comparaison: Le client compare votre produit ou service à une option moins coûteuse ou plus connue. Pour gérer cette objection, vous pouvez mettre en avant les avantages uniques de votre produit ou service et comment il se distingue de la concurrence.

Exemple: “Je comprends que vous avez peut-être trouvé une option moins coûteuse. Cependant, notre produit offre des avantages uniques et une qualité supérieure qui le distinguent de la concurrence. De plus, nous proposons une garantie de satisfaction à 100% et un excellent service client. Pensez-vous que ces avantages valent la peine d’être considérés?”

L’objection de décision: Le client a besoin de plus de temps pour prendre une décision. Pour gérer cette objection, vous pouvez essayer de fixer une date pour un suivi ou offrir des ressources supplémentaires pour aider le client à prendre sa décision.

Exemple: “Je comprends que vous avez besoin de plus de temps pour prendre une décision. Pourquoi ne pas fixer une date pour un suivi dans quelques jours ou la semaine prochaine pour discuter de nouveau de votre décision? En attendant, je vous enverrai des informations supplémentaires et des ressources pour vous aider à prendre votre décision.”

Il est important de noter que chaque objection est unique et nécessite une approche différente.

Il est important de rester calme et de montrer de l’empathie lorsque vous gérez une objection, en essayant de comprendre les besoins et les préoccupations du client. De cette façon, vous pourrez mieux répondre à ses objections et l’aider à prendre une décision éclairée.

(Visited 2 times, 1 visits today)